Né à Chauvigny (Vienne) en 1951, Jacques Marzac entre en écriture en 1993 par deux ouvrages consacrés l’un à la photographe Jane Rogeon (1930-1950), l’autre au peintre Michel Nourry.

S’il publie par la suite encore plusieurs autres ouvrages régionalistes (Chauvigny et son canton, Vouillé et son canton, Je découvre Chauvigny, Je découvre Montmorillon et le val de Gartempe), c’est résolument la rédaction de biographies qui va constituer le cœur de son œuvre passé l’an 2000. Après le physicien Albert Turpain auquel il consacre deux livres (l’Affaire Branly, puis Albert Turpain, un homme de science au service de l’homme du peuple), se succèdent Jacques de Liniers, héros français de l’Amérique du Sud (Mourir pour Buenos Aires) puis le plus grand explorateur de l’Afrique, le Gallois Henry Morton Stanley (Stanley et les femmes de sa vie). En 2018, ce dernier ouvrage a l’honneur de figurer dans la sélection des sélections de la FNAC, aux côtés du dernier livre de Sylvain Tesson.

En 2013, il est choisi pour présenter une conférence sur Albert Turpain, pionnier de la TSF, lors de la Journée Mondiale de la Radio organisée par l’UNESCO. Et en 2017 et 2018, il a l’honneur de présenter ses ouvrages consacrés à Jacques de Liniers puis Henry Stanley sous les ors du Palais France-Amériques, à Paris.